Le Yosemite

Dans l’Est de la Californie, sur la côte ouest des Etats-Unis, se trouve l’un des plus impressionnants paysages de la planète : le parc national de Yosemite. Le Yosemite fait partie de la Sierra Nevada et a été classé parc national dès 1890, il figure dorénavant au Patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO .

Il fait la joie des sportifs, grimpeurs ou randonneurs, mais également des familles car ses attractions sont nombreuses : paysages à couper le souffle, montagnes escarpées, parois en à-pic, chutes d’eau,…

Le relief y est follement varié. Le point culminant est à 3997 mètres, c’est le mont Lyell. La chaîne montagneuse présente de nombreux dômes granitiques dont la spécificité est la fragmentation en feuillets, conférant des formes étranges et spectaculaires : North Dome, Half Dome, Liberty Cap, Pywiack Dome, entre autres.

Plusieurs vallées ont été creusées par des rivières importantes qui existent toujours, la rivière Merced, la Tuolumne, ainsi que d’autres petits cours d’eau qui viennent les alimenter. Tous contribuent également à la création de ce paysage féerique. Au printemps, la fonte des neiges, la pluie, créent des chutes d’eau absolument exceptionnelles.

Le Yosemite était habité à l’origine par les Amérindiens Miwoks et Païutes, deux tribus paisibles. Arrivent un peu plus tard les Ahwahneechee aux mœurs beaucoup plus rudes, ils sont appelés par les Miwoks les « Yos.s.e’meti », qui signifie « ceux qui tuent ». Le territoire en porte le nom. La conquête de l’Ouest chasse les tribus dès le milieu du 19e siècle. Très vite la région attire de nombreux visiteurs, le tourisme est né. Il est source de revenus importants pour le parc. Le tout premier hôtel y est construit dès 1856, c’est dire !

C’est le président Abraham Lincoln qui va rapidement prendre conscience du danger que peut représenter le tourisme, il décide de déclarer la zone parc régional dès 1864. En 1879 y est élevée un petite chapelle de bois que l’on peut encore admirer de nos jours. Outre le paysage grandiose, le Yosemite possède une faune et une flore absolument exceptionnelles.

On peut y voir notamment des séquoias géants. Le parc est d’autre part peuplé de plus de deux cent cinquante espèces de vertébrés et cent trente-cinq espèces d’oiseaux, sans parler des amphibiens, reptiles et autres poissons. Parmi cette faune très variée, l’ours noir tient une bonne place et est devenu l’emblème du parc.

Il existe de nombreuses façons d’accéder au Yosemite, aéroports, train, bus,… Il faut savoir que la grande ville la plus proche est San Francisco .

Sachez enfin que le parc offre toutes les activités sportives imaginables et ne compte pas moins de mille deux cent quatre-vingt kilomètres de sentiers de randonnée. A vos baskets !