Le pays navajo

Plus de mille ans avant Jésus Christ, une peuplade, les Dineh, arrive en Alaska. Elle est originaire d’Asie. La génétique prouvera qu’elle a également quelques accointances avec les peuples européens. C’est de cette peuplade que naîtront les futures tribus qui vont peupler le nord du continent américain, et former le sous-groupe des tribus apaches auxquelles appartiennent les Navajos.

On les retrouve implantés dès le 16e siècle dans le sud-ouest des futurs Etats-Unis, au 17e siècle ils sont dorénavant un peuple de pasteurs qui vit de l’élevage et de la chasse. Dès le milieu du 18e siècle, de vives hostilités les opposant aux troupes américaines sont à l’origine de leur condamnation à la déportation. Ils durent partir vers le Nouveau Mexique, beaucoup moururent en route. Cette marche est encore connue de nos jours sous le nom de Longue Marche.

En 1868, après de violentes épidémies dues à conditions de vie désastreuses dans leur réserve, le gouvernement leur attribua un nouveau territoire : une réserve aménagée sur leurs anciennes terres, la réserve indienne Navajo Nation . Ce territoire, aussi appelé Nation Diné, est dorénavant un territoire semi autonome d’une superficie de 71 000 kilomètres carrés.

Il se trouve établi entre le nord-est de l’Arizona, le sud de l’Utah  et le nord-ouest du Nouveau Mexique  . Il s’agit de la plus grande réserve amérindienne de tous les Etats-Unis. Les Navajos ont leur propre gouvernement tribal, une police et un système judiciaire propre ainsi que des services sociaux spécifiques.  Leur capitale est Window Rock dans l’état de l’Arizona .

Sur place, les paysages somptueux se succèdent. Désert, chaînes de montagnes arides, vertes prairies, les horizons sont changeants. Le tourisme fait dorénavant partie de la vie quotidienne des Amérindiens navajos. L’artisanat, les traditions, l’architecture typique, la gastronomie sont au rendez-vous.

Vous pourrez notamment visiter, et même dormir, dans des hogans navajo. Ce sont des maisons traditionnelles de forme arrondie, à la fois logement de la famille et lieu sacré réalisé à l’image des mythes fondateurs navajos. Le culte de la nature et de l’harmonie y sont prépondérants. La femme y tient également un rôle fondamental. L’harmonie est à la base de tout équilibre ainsi que de la spiritualité navajo qui est belle et complexe.

Toute rupture de cette harmonie entraîne maladies et incidents, heureusement des rites et des danses sont là pour ramener la paix et l’harmonie. L’artisanat reprend ces éléments fondamentaux et représentatifs de l’esprit navajo. Chaque premier week-end de septembre, la fête de la Nation navajo est organisée durant cinq jours. Une anecdote illustre l’aspect unique de ce peuple.

La langue navajo est tellement complexe que pendant la deuxième guerre mondiale elle a servi pour coder les messages secrets de l’armée américaine. Des jeunes amérindiens avaient été enrôlés afin de traduire les messages dans leur langue. Les services secrets japonais ne purent jamais la déchiffrer.

Les Navajos, un peuple fier et beau, à découvrir pour mieux s’imprégner de la véritable histoire d’un continent.